Motus (Court métrage de 4 mn)
Réalisation : Pierre Zandrowicz (2009)

1er Prix du Jury Jeune Festival Beauvais
Pitch : « Conte à rebours » d’un crime passionnel, entre poésie et horreur, amour et non-dits.
Transfert (Court métrage de 7 mn)
Réalisation : Pierre Zandrowicz (2008)

Premier prix de la compétition internationnale
48 Hour Film Project

(faire un court métrage en 48 h.)
Voir aussi : www.48hourfilm.com
Pitch : Il y a sur terre des personnages étranges et secrets qui s'approprient le corps des autres...

Pour la première fois depuis la création de la compétition en 1999 une équipe française, après avoir remporté la neuvième édition de la tournée parisienne du 48 Hour Film Project, obtient la consécration suprême en remportant à Miami le prix du meilleur court métrage réalisé en deux jours.
De Sydney à Los Angeles, en passant par Bombay, Rome ou New York, 2.500 cinéastes du monde entier ont concouru pour ce premier prix.
Chat noir (Court métrage de 14 mn)
Réalisation : Fabrice Genin (2007)
Pitch : Un homme est aux prise avec un destin cruel qui s’acharne à faire de lui un raté. Il essaye en vain d’en finir avec le mauvais sort mais toutes ses tentatives échouent. Las, il finit par tenter de mettre fin à ces jours, mais le sort s’acharne encore et aucune de ses tentatives n’aboutira. Ne serait-ce pas ce maudit clochard qui, sous ses airs plutôt sympathiques, serait à l’origine de tous ces maux…
L'Espagne (Court métrage de 8 mn)
Réalisation : Dominique Baumard, La Fémis (2007)
Pitch : Jérôme est un adolescent taciturne dont le chien, très âgé et souffrant nécessite une fin prochaine. Avec le conseil de son père, Jérôme doit exécuter cette tache difficile d’abattre lui-même l’animal. Jérôme se trouve ainsi tiraillé entre sa petite amie Priscille qui lui demande ne pas faire une chose pareille et son père qui représente l’autorité et pour lequel cette tâche n’est qu’une responsabilité de plus à assumer.
Le malade imaginaire (TNO mars 2009 extrait 3 mn)
Mise en scène : JL Jeener
Pitch : Molière porte un regard acerbe sur la médecine de son époque. Il nous raconte ici les folies maniaques de son malade imaginaire Argan. C'est le frère de celui-ci, Béralde, qui va tenter de le ramener à la raison en lui démontrant les sottises de la médecine du XVIIème siècle. Derrière Béralde se cache le personnage de Molière lui-même, qui mourra lors de la quatrième représentation de la pièce.
Chacun son cinéma (Court métrage de 3 mn)
Réalisation : Dorian Olivero (2008)
Pitch : Dans le cadre du concourt Renault Clio Contest. L’imagination débordante et juvénile d’un père au volant d’une Clio, mais à l’arrêt sur le parking de sa maison, et sous le regard désabusé de son fils qui souhaiterait bien quand même récupérer rapidement les clefs de SA voiture…
Agrandir l'image
Une femme disparait (Court métrage de 20 mn)
Réalisation : Amit Maimon (2008)
avec Marie Christine Adam et Caroline Anglade
Pitch : Helena, une ancienne hôtesse de l’air,  vient passer quelques jours chez sa fille, la jeune et gracieuse Anna. Durant ces quelques jours, Helena prend pleinement conscience des effets du temps qui passe et des changements qui surviennent désormais dans sa vie de femme seule. Et comme Anna vit avec François, un homme mûr lui aussi, Helena en ressent d’autant plus le poids.
Agrandir l'image
Aller retour (Court métrage de 20 mn)
Réalisation : Judith Havas (2006)
Pitch : Dans un train, un jeune homme et une jeune femme se rencontrent. Etrangement, leurs billets sont pour des destinations opposées mais ils se retrouvent dans le même train. Il semblerait qu’il y ait une confusion, mais le controleur leur confirme bien le passage du train dans ces deux gares pourtant opposées. Cherchant à en savoir plus, ils rencontrent d’étranges personnages dans ce train aux allures inquiétantes. Même ce curé prosélyte ne parviendra pas à les rassurer sur la destination finale du train qui reste un mystère…
Agrandir l'image
Une idée en l'air (Court métrage de 15 mn)
Réalisation : Olivier Monarque (2007)
Pitch : Cette maison, Weller l’avait achetée pour les week-ends. Sa compagne avait promis qu’elle y viendrait mais elle s’est finalement installée à Toulouse et la maison est devenue trop grande pour lui seul. Alors il s’est décidé à la vendre, sur les conseils d’une agence immobilière locale. Mais le jour de la vente venu, ses intentions et sa rencontre avec la commerciale de l’agence vont changer le cours des choses.
Agrandir l'image
The Big Boss (Court métrage de 8 mn)
Réalisation : Marie Jo Perez (2007)
Pitch : D’après une nouvelle de Woody Allen. M Lupowitz est un détective privé, condamné par la maladie.  Il n’en a plus pour longtemps. Seul dans son hôtel face à une mort prochaine, son cerveau dérape dans des méandres philosophiques et religieux. C’est le temps des dernières questions à travers des rencontres étranges et inattendues. Chaque personnage sera en partie le reflet de lui-même.